Interview de Bastien Gattegno, président de Jeunesse S’engage Aix en Provence

Interview de Bastien Gattegno, président de Jeunesse S’engage Aix en Provence

« Il vient une heure où protester ne suffit plus
Après la philosophie, il faut l’action »

Jeunesse S’engage promeut l’engagement civique des jeunes par la réflexion, l’action concrète et l’éveil des consciences

Association apartisane et laïque à but non lucratif, Jeunesse S’engage redonne goût et sens à l’intérêt général  au service d’une grande cause

L’équipe de Jeunesse S’engage est aujourd’hui heureuse d’annoncer l’ouverture d’une 3ème antenne. Après Montpellier en 2015, Paris en 2016, place à Aix-en-Provence en 2017 ! Pour en savoir plus sur cette nouvelle aventure, nous avons posé quelques questions au fondateur de JE à Aix, Bastien Gattegno.

Bonjour Bastien, avec toi, Jeunesse S’engage s’agrandit, et ouvre une nouvelle antenne en France, à Aix-en-Provence. Avant de parler de l’association, peux-tu te présenter en quelques mots ?

Bonjour, je suis donc le président de la nouvelle antenne de Jeunesse S’engage à Aix en Provence. J’ai 19 ans et je suis étudiant en deuxième année à Sciences Po Aix. J’ai été scout aux Eclaireuses Eclaireurs Unionistes de France pendant 11 ans. Pendant toutes ces années j’ai été très touché par le thème des inégalités et par le besoin de solidarité, c’est ce qui m’a poussé à proposer mon aide à Jeunesse S’engage.

 

Comment as-tu connu Jeunesse S’engage, et qu’est-ce qui t’a donné envie de t’engager ?

Comme je le disais, mes années de scoutisme m’ont beaucoup sensibilisé aux thèmes des inégalités et de la solidarité, mais aussi à la citoyenneté. Jeunesse s’Engage est une association qui rassemble toutes ces « données » : la lutte contre les inégalités par la solidarité en prônant un engagement citoyen ouvert à tous. Je pense que Jeunesse S’engage représente un pas en avant dans mon engagement, je passe en quelque sorte de la théorie à la pratique.

 

Quelles sont les spécificités d’Aix-en-Provence ? En quoi Jeunesse S’engage y est nécessaire ?

La spécificité d’Aix en Provence, selon moi, est le contraste entre une ville riche (et des habitants aisés aussi) et, au cœur de cette ville, des dizaines de personnes dans des situations précaires qui mendient dans la rue. Cela me semble particulièrement frappant et cela fait mal au cœur de voir ces gens dans des rues pleines de magasins de luxe, et cela illustre bien une fracture dans la société. Jeunesse S’engage y est nécessaire, comme dans toutes les villes de France où la pauvreté jette des gens dans la rue, mais à Aix en Provence l’antenne va être plongée dans la symbolique puisque nous allons agir à l’endroit où est le plus visible la fracture, et j’espère que nous réussirons à sensibiliser le plus de personnes possibles à notre action.

Un appel d’air va naître pour des revendications de sociétés plus justes mais aussi plus constructives, et c’est ce que Jeunesse S’engage permet : construire la société avec l’ensemble des parties sur la base solide de la fraternité 

Penses-tu que des changements globaux soient nécessaires ?

Bien entendu des changements globaux sont nécessaires, ne serait-ce que dans la façon dont nous considérons les personnes qui sont dans une situation précaire. On ressent de la pitié, de la colère, de la honte par rapport à ces personnes, mais aucun de ces sentiments n’est désirable, nous ne devons sentir qu’un devoir fraternel envers ces gens pour construire avec eux les bases solides d’une société plus juste. Aujourd’hui, grâce au renouveau politique, un appel d’air va naître pour des revendications de sociétés plus justes mais aussi plus constructives, et c’est ce que Jeunesse S’engage permet : construire la société avec l’ensemble des parties sur la base solide de la fraternité, en occultant la pitié, la colère ou la honte qui nous empêcheraient d’avancer de façon efficace.

 

Quelles sont les prochaines dates importantes à retenir pour JE Aix, et comment s’engager ?

Jeunesse S’engage Aix en Provence a conclut un partenariat avec une classe de BTS Communication de l’ESDAC, et nous allons donc organiser une première maraude le lundi 18 décembre puis nous renouvellerons l’action mensuellement jusqu’en mars, et j’espère pouvoir reconduire ce partenariat de façon plus durable et régulière pour l’année prochaine. En dehors de cette action très spécifique, d’autres projets sont en cours de réflexion et où chacun pourra s’engager, pour rester informé suivez la page « Jeunesse S’engage Aix en Provence » qui sera régulièrement mise à jour par rapport à ces projets.

Plus d’infos ?

Page Facebook JE Aix
S’engager ?
bastien.gattegno@jeunessesengage.fr

 

Add Your Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

contact@jeunessesengage.fr