LES INTERVENTIONS SCOLAIRES


“Il ne suffit pas de savoir, il faut savoir transmettre”

« Tout homme porte en lui la forme complète de l’humaine condition » disait Montaigne ; nous pensons que tout citoyen porte chevillé au corps la solidarité et la liberté, particulièrement dans notre pays de la Liberté et des Droits de l’Homme ; encore faut-il l’enseigner et le valoriser

Nous avons observé à plusieurs reprises que le même message peut être compris d’une manière différente, eu égard à l’attitude du messager, sa position sociale, son âge, ainsi qu’un nombre infini de facteurs différents

D’autre part, nous sommes persuadés que nous ne naissons pas grands, mais que nous le devenons. Cela signifie que l’École doit transmettre un savoir, des connaissances. Mais pas seulement

L’École, c’est aussi le lieu par excellence, au sein de notre République, qui doit récompenser l’effort, qui doit accompagner la persévérance, qui doit encourager au lieu de blâmer ; qui doit faire de nous des citoyens justes, courageux, audacieux et dignes

Nous pourrions dire : mais oui, en effet, et l’École le fait. Seulement, étant donné que nous y sommes ou que nous en sortons depuis peu, notre mémoire est fraîche, et personne ne saurait l’abuser

En tout état de cause, l’École doit retrouver sa vocation de sanctuaire de la transmission du savoir et des valeurs de notre pays ; le maître doit retrouver sa place de guide moral ; l’École doit former aux perspectives d’avenir, non pas envoyer les jeunes par défaut dans des filières bouchées et inutiles à la société

Nous attendons beaucoup de nous-même, et de notre génération. Les systèmes anciens ne fonctionnent pas, et l’éducation laxiste et en dehors du réel ne mènent à rien

 

C’est la raison pour laquelle nous estimons qu’il est de notre devoir, pour notre propre futur, de consolider les choses que l’on apprend à l’École : l’importance du réseau social, comment l’utiliser, pourquoi ; parler en public ; distinguer le prix d’une chose et sa valeur ; enseigner que sans rigueur et effort, dans ce monde, on n’obtient rien du tout, que ce que nous avons, d’autres l’ont acquis pour nous en le payant de leurs efforts et, souvent, de leur sang

Nous partons donc de l’idée qu’un jeune a plus de chance de transmettre certaines idées et valeurs à un autre jeune, pour les raisons que chacun imagine. Il est essentiel de le comprendre, car l’exemple et le modèle sont des éléments à prendre en considération lorsque l’on évoque la Jeunesse

Les modes ne naissent pas d’elles-mêmes, et un modèle positif, un aîné, sera bien plus facilement entendu et suivi

Par ces interventions, nous plantons une graine : la graine de l’espoir, de la valorisation du talent, de la solidarité. Nous expliquons, par de l’éducation non-formelle principalement, l’importance de l’engagement civique

Mais pas seulement : nous intervenons également pour traiter de prévention santé. Ici, même constat : pour parler de pratiques liées à l’alcool, à la drogue, à la sexualité, il faut bien comprendre qu’en tant que jeunes, nous avons une écoute plus grande

Certaines ONG et associations font un travail remarquable : qu’il s’agisse de sensibiliser la jeunesse pour lutter contre le harcèlement, comme l’ONG Hope for Education ; qu’il s’agisse de mettre à disposition de tout type de public un savoir rendu accessible, par le biais de l’éducation populaire, comme L’Université Populaire du Biterrois

Nous nous associons, tout d’abord, à tous ces remarquables mouvements, en contribuant à la promotion de leurs actions, ainsi qu’en informant nos bénévoles et partisans de la possibilité de s’y engager

D’autre part, Jeunesse S’engage se veut une plateforme de rencontres et d’échanges. Par conséquent, si un jeune, ayant par exemple participé à une de nos actions, et souhaitant s’investir davantage que ce que nous pouvons lui proposer, nous n’hésitons pas une seule seconde et nous le dirigeons vers celles et ceux qui lui permettront de s’épanouir

C’est là la clé de la réussite de notre mouvement, et par-delà notre ville, c’est la voie de la réussite de toute notre Cité. Il ne faut pas travailler contre, mais pour et avec

“Il ne suffit pas de savoir, il faut savoir transmettre”

Plus de vidéos
Plus de photos
Je m’engage
contact@jeunessesengage.fr